• Blog d’une intrépide apprentie journaliste
    Je teste pour vous tout ce que vous n’avez jamais osé
    et je ne recule devant rien

  • Publicités

Turner Joseph Mallord William (1775-1851)

Il est des artistes qui cherchent à en dire plus, d’autres moins, Turner ne raconte pas, il n’est pas narrateur à décrire, il se soucie de hauteur. Il ne s’arrête jamais, il chemine. Il interroge le monde. Un chef-d’œuvre se différencie d’une œuvre ordinaire en ce qu’il pose une question. Le médiocre scrute des solutions, … Lire la suite

Velasquez, Diego Rodríguez de Silva y Velázquez (1599-1660), le secret des Ménines

S’imbriquant les uns dans les autres, les regards s’échangent pour former un tissu, une matière, un monde. Dans le chef-d’œuvre des Ménines, Suivantes, le peintre montre ce dont on se désintéresse, la façon de voir. Fait unique dans l’histoire de la peinture, il ne révèle ni une scène, ni une histoire, mais le moyen de … Lire la suite

Géricault Théodore (1791-1824)

La malédiction apporte une bénédiction inattendue au génie. Géricault est le premier maudit dont la vague romantique aime à se parer. Un géant, mais qui n’est pas entré dans le langage courant au même titre qu’un Delacroix, un Monet ou un Picasso. Cela tient sans doute à son caractère marginal. Excessif non par raison, comme … Lire la suite

Les sept péchés capitaux

Dieu crée le monde ! Le peintre est à ses pinceaux. Le modèle placé devant son chevalet l’apaise, il en connait par cœur les proportions. Tant qu’il s’agit d’esquisser de grands traits, tout coule de source, le détail seul est une énigme. Une citrouille évidée avec des yeux et une bouche illuminés d’une bougie portée à … Lire la suite

Satan

Dans l’Ancien Testament, Satan signifie « adversaire » ou « accusateur » traduit en grec par diabolos, « diable », adversaire de l’homme. Satan est aux ordres de Dieu, un fonctionnaire zélé dont la tâche est de surveiller les activités humaines et d’en reporter la teneur auprès du Big Boss. Un procureur divin chargé de veiller à la juste punition de … Lire la suite

La couleur

La couleur est l’alphabet de la lumière. La lumière contient toutes les teintes. La nuance n’existe pas, elle est la traduction de la lumière dans notre cerveau. Avant de saisir ses pinceaux, un peintre doit se construire un langage. Jusqu’au 18è, ce langage est intuitif, basé sur la matière qu’on parvient tant bien que mal … Lire la suite

Alchimie

Indicible chaos. Chaleur éreintante. Une explosion brise le soubassement. Un effondrement. Des morceaux violemment projetés contre les parois brulantes essayent de s’agripper du mieux qu’ils peuvent, mais la température les fait inexorablement fondre. Chaque bouffée se propulse plus fougueusement. Impossible de s’évader de ce cauchemar. Une odieuse promiscuité oblige à côtoyer les pires renégats du … Lire la suite

Art préhistorique, art magique

L’entrée est étroite, on déambule dans un couloir peu à peu envahi de noirceur avant de se sentir happé par une grande salle. On pénètre un endroit si sombre qu’on ne reconnaît pas les siens si ce n’est à l’odeur. Soudain, un feu s’allume et foisonne un étrange paysage, rassurant et inquiétant à la fois, … Lire la suite

Hans Baldung Grien (1484/1485-1545)

Les phares sont une aberration de l’œil. Ils signalent qu’ils sont là, ils ne fournissent guère plus d’indications. Ils aveuglent sur tout le reste. Dans la nuit, les petites lumières tamisées montrent plus de choses, ce sont elles qu’il faut suivre, même si l’on ignore où l’on va, au moins on sait comment. Ces peintres … Lire la suite

Matthias Grünewald, Mathis Gothart Nithart (1475/80-1528)

Le réel est insaisissable, ridé des impuissances de la vie, nous rapetissant dans un rôle secondaire, négligeant ce que nous tentons péniblement d’écrire, il nous engloutit. À deux doigts d’étouffer, nous saisissons à bras le corps le monde magique, à notre portée, docile, c’est là que l’humain établit son campement. Si l’art reflétait notre condition, … Lire la suite